« diaposon » pour diapo-rama son-ore. On dit « film photographique » aussi. Du son et des photos. J’ai découvert par accident, j’aime bien, auto-sélection d’œuvres originales :

Une pour tous

Témoignage d’Yvonne, 98 ans,qui se souvient de ses premières années d’institutrice à Belleville, sous l’occupation et les bombes.

Cause à effet

Quatre heures à tuer à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Quatre heures à voir roder les militaires habillés de violence, et à entendre les valises à roulettes de mes frères primates allant avec beaucoup de stress s’entasser dans des tubes ailés climaticides. Merci internet pour les photos. J’attendais mon train.

Belcier mon amour

Photo-audio reportage réalisé en deux heures aux abords d’une friterie mobile disparue, jadis sur un parking du quartier Belcier en démolition, non loin de la Gare de Bordeaux Saint-Jean. Réflexion sur la création de l’information. Suspense. Intenable.

En voiture Chiraz

J’ai trouvé dans l’errance motorisée à l’iranienne une poésie inattendue que n’aborde aucun guide sur Chiraz. Récit de voyage sur la quête de liberté dans une Peugeot 206.

Intraordinaires histoires karakoliennes

Un mois de quotidien kirghize dans la chaleur du verglas de la ville de Karakol. Cours d’anglais et leçons de vie.

Golfe Persique

Vagabondage entre les improbables merveilles du sud de l’Iran, à la rencontre de ce que le genre humain fait de mieux.